Pacific Games Charter

Pacific Games Charter

The modern version of the Pacific Games Council Charter was the culmination of a large amount of work conducted by the Council's Charter Review Committee.  It spent three years from the conclusion of the 2003 South Pacific Games in Suva through until the Council's General Assembly of 14 May 2006, reviewing, modernising and updating the Charter from its original 1962 format.

The current Charter, which was adopted at the Council's 2006 General Assembly in Apia, is also commonly referred to as the Apia Charter.  It consists of 4 sections:

(Part 1) Constitution (Articles);
(Part 2) Code of Conduct;
(Part 3) Protocols; and
(Part 4) Regulations.

Subject to ratification at the next available General Assembly, the Executive Board of the Council may amend the Code of Conduct, Protocols and Regulations.  However, amendments to the Constitution may only occur at a General Assembly, with the approval of three-quarters of the 22 members (Pacific Games Associations). 

The Charter was most recently amended at the Council's annual General Assembly in Port Vila, Vanuatu, on 10 May 2016.

The Charter limits the number of sports on the program of a Pacific Games to 24, inclusive of 16 compulsory sports and 8 sports from the optional list of sports. (A Pacific Mini Games is limited to a maximum of 12 sports selected by the host). The new Charter also adopts the relevant rules and regulations of the International Federations with respect to the conduct of competitions, and, at the discretion of the Council's Executive Board, with respect to their respective eligibility rules as well. 

With respect to an athlete's eligibility, the new Charter requires team members to meet the following citizenship and residency conditions for inclusion in a team selected by a Pacific Games Association (PGA):

(i) be a citizen of the country/territory the athlete is to represent at the Games and be able to demonstrate residency in that country/territory;

(ii) for the purposes of this clause: "citizen" means the holder of a current valid and applicable passport of the country/territory the athlete represents; and "residency" means that the athlete shall be a citizen of the country/territory the athlete represents and have resided for not less than five years (cumulatively, whether consecutively or not) at any time in that country/territory of the PGA.

En français :

Cette nouvelle Charte du Conseil des Jeux du Pacifique a été l'aboutissement d'une grande quantité de travaux menés par le Comité du Conseil de Révision de la Charte. Il s'est passé trois ans après la clôture des Jeux du Pacifique Sud de 2003, à Suva, en attendant que l'Assemblée Générale  du Conseil du 14 mai 2006, révise, modernise et actualise la Charte.

La nouvelle Charte, qui a été adoptée lors de l'Assemblée Générale du Conseil en 2006 à Apia, et qui est aussi communément appelée "Charte Apia", est constituée de quatres sections :

(Partie 1) La Constitution (articles) ;

(Partie 2) Code de conduite ;

(Partie 3) Les protocoles ;

(Partie 4) Les réglements.

Sous réserve de ratification à la prochaine Assemblée Générale disponible, le Bureau Directeur du Conseil peut modifier le code de conduite, les protocoles et les réglements. Toutefois, les amendements à la Constitution ne peuvent intervenir que lors d'une Assemblée Générale avec l'approbation des 3/4 des vingt-deux membres (Association des Jeux du Pacifique).

La nouvelle Charte a été modifiée en dernier lieu à l'Assemblée Générale du Conseil à Port Vila, Vanuatu, le 10 mai 2016. Elle limite le nombre de sports au programme des Jeux du Pacifique à 24, incluant 16 sports obligatoires et 8 sports sur la liste facultative (un Mini-Jeux du Pacifique est limité à un maximum de 12 sports sélectionnés par l'Hôte). Cette nouvelle Charte adopte également les règles et les réglements des fédérations internationales à l'égards de la conduite des compétitions.

En ce qui concerne l'admissibilité d'un athlète, la nouvelle Charte exige aux membres d'une équipe de suivre les conditions de citoyenneté et de résidence pour une inclusion dans une équipe sélectionnée par une Association des Jeux du Pacifique :

(I) être un citoyen du pays ou du territoire, l'athlète est représenté aux Jeux et est capable de démontrer son permis de séjour dans ce pays ou territoire.

(II) pour l'application de cette clause : "citoyen", le titulaire d'un passeport valide et applicable dans le pays ou territoire de l'athlète représenté, et "résident" signifie que doit un citoyen du pays ou du territoire de l'athlète représenté et qu'il y ait résidé pendan au moins cinq ans (cumulativement, que se soit consécutivement ou non) à tout moment dans ce pays ou territoire.

Pacific Games Photo Galleries

Quick Links PNG 2015